L'Observatoire économique et social du marché de la construction en Guyane

BTP Guyane, bilan 2017 & perspectives

secteur-du-batiment-idelec-plus

2017, la reprise attendue n’a pas eu lieu…

Les éléments de bilan collectés confortent la tendance baissière observée de puis 4 ans, après une année 2016  qui pouvait laisser augurer d’un rebond. Les semaines d’inactivité liées au mouvement social de mars-avril 2017 n’auront eu qu’ un effet marginal sur la reconstitution du stock d’affaires de fin d’année.

Télécharger : rapport de restitution des travaux de l’observatoire de la commande publique

Notons une très forte concentration du volume d’affaires contractualisées sur 4 maîtres d’ouvrage : 

1.La SIMKO et la SEMSAMAR, pour un porte feuille d’opérations valorisé à 112 M€

2.le CSG, notamment pour la tranche 2017 des travaux de terrassement et d’infrastructure liés à la construction du pas de tir Ariane 6, (94,5 M€)

3.le CHOG, pour la tranche 2017 des travaux

de construction du nouveau centre hospitalier de l’Ouest Guyanais (38 M€)

La CTG et la DEAL viennent ensuite avec un volume d’affaires valorisé à 11 M€, pour l’un et l’autre.

NB : s’agissant d’Ariane 6 et du nouvel hôpital de l’Ouest, Il convient de rappeler qu’il s’agit des tranches 2017 de travaux ayant commencé respectivement en 2015 et 2013, aussi, il ne s’agit pas à proprement parler de nouvelles opportunités d’affaires pour la filière.

 

Le Bâtiment résiste, le TP routier s’ effondre… 

Ainsi le stock de marché résiduel du sous-secteur Travaux Publics reste faible, plus particulièrement pour la branche des travaux publics routiers, alors que le bâtiment résiste. 

En 2018 les conditions d’une inversion de la tendance baissière observée ne devra pas négliger ce phénomène. 

Télécharger : rapport de restitution des travaux de l’observatoire de la commande publique

Laisser un commentaire