L'Observatoire économique et social du marché de la construction en Guyane

Quels besoins de logements en Guyane à 10 ans ?

logements-soula

La DEAL a lancé en avril 2016 une étude prospective sur les besoins en logements en Guyane pour les 10 prochaines années. L’objectif principal étant d’obtenir un document de référence partagé par la DEAL, ses partenaires et les collectivités concernées, basé sur une analyse des données existantes et permettant de déterminer finement les besoins de construction sur le territoire, pour tous les types de logement : privé, social, très social, auto construction encadrée, location, accession.

Cette étude fait suite à une première analyse intitulée «quelle production de logements pour la Guyane ? Objectifs qualitatifs et quantitatifs 2011- 2017» parue en septembre 2011 et aussi appelée étude URBANIS.

Diagnostiquer la situation du logement en 2017

La première phase de l’étude était basée sur l’analyse des données disponibles et sur son croisement avec les études récentes parues sur le sujet. En réalité, les dernières données fiables et exploitables sur le logement remontent plutôt à 2013.

Cette phase d’analyse documentaire a été complétée par le déplacement des prestataires sur le terrain, en octobre 2016, pour interroger les acteurs du territoire, mettre à jour le volume de logements en cours de livraison et s’imprégner du contexte local.

Définir finement les besoins en logements pour les 5 prochaines années

L’objectif était d’obtenir une vision très précise de l’évolution des territoires dans les 5 prochaines années afin de guider les services de l’État dans leurs priorités de financement.

Dans cette partie, ont été mesurés les besoins quantitatifs par type de logement mais aussi qualitatifs en fonction des projets d’équipement ou d’infrastructure (écoles, transports …).

La spatialisation par EPCI et par projet permet de mesurer le potentiel de logements commercialisables au cours des 5 prochaines années, qui apportera une réponse à court terme.

Par différence, on obtient le « reste à produire » tant sur le marché libre que sur le logement social.

Dégager des éléments de prospective à 10 ans

A partir des projets à moyen terme des collectivités, des grandes tendances à l’œuvre sur le territoire, et de l’évolution des modes de vie, une démarche prospective sur les 10 prochaines années permet de visualiser les besoins en logements et les secteurs potentiellement porteurs de développement.

La méthode retenue est «l’approche par la capacité du marché libre» qui s’appuie sur la capacité de ce marché à répondre à l’ensemble des besoins. Elle prend en compte notamment la capacité financière des futurs habitants.

Télécharger : rapport annexe

Télécharger : rapport complet 

 

 

Laisser un commentaire